Copyright © Villemardy 2014
Conception et mise en ligne par FSTO
BIENVENUE à VILLEMARDY

Le Château d’eau

Préambule : Après l'électrification, l'arrivée de l'eau courante pour la totalité des communes de France a été possible grace à une intense activité de construction des chateaux d'eau entre les années 50 et 70 ; cette période de l'après-guerre correspond également à l'aménagement du territoire rural symbolisant à l'époque l'accès ostensible au progès dont Villemardy et les communes voisines veulent bénéficier. Vous l'avez donc forcément remarqué ! Tel un phare Breton dressé au milieu des falaises, ce géant de béton aussi haut que la fusée Ariane implanté modestement au bord d'un champ de blé ou de colza domine depuis près de 60 ans la plaine de Beauce Villemardinoise et Selommoise. Ce monument, c'est le Château d’Eau de Villemardy
Historique 20/07/1950  Déclaration des travaux pour le forage ; c'est à Villemardy, au lieudit des Boissonnards que le château d'eau sera implanté. La nappe assure un débit de 60 m3 /h oct-52 1er plan du château d'eau - le projet d'aduction d'eau potable se concrétise par la mise en place d'un syndicat d'eau pour les communes de Selommes, Périgny, Villemardy et Villefrancoeur. Villeromain rejoint le syndicat quelques années plus tard. 1952-1957 le château d'eau est construit par l'entreprise "Daubignard" de Marchenoir. La mise en eau est prévue alors fin 1956. La pose des canalisation assurée par "l'Entreprise Francaise de Construction et deTravaux Publics" va durer plus de 2 ans et s'étend sur 70 km environ. Les 1 ers branchements pour les usagers (uniquement pour les habitants de Villemardy) vont débuter au 1 er trimestre 57   oct-57 M. Buisson Président du Syndicat libère l'eau contenu dans le réservoir janv-67 Installation d'un adoucisseur 2000 Rénovation de la cuve intérieure et peinture extérieure sur l'ensemble du château d'eau 2004 Interconnexion avec le château d'eau de Champigny en beauce 2011 Interconnexion avec les châteaux d'eau de Crucheray et Landes le Gaulois 2015 Installation d'un silo à sel afin d'alimenter directement les adoucisseurs
©   Olivier GUILLEMEAU