Copyright © Villemardy 2014
Conception et mise en ligne par FSTO
BIENVENUE à VILLEMARDY
2015 7 janvier 2015 – Paris Attaque terroriste contre Charlie Hebdo. Deux hommes cagoulés armés, les frères Kouachi, pénètrent dans les locaux de la rédaction du magazine Charlie Hebdo à Paris, tuant 12 personnes (dont un policier abattu en pleine rue) et faisant 11 blessés. 8 janvier 2015 – Montrouge Fusillade à Montrouge contre une policière municipale et un agent municipal par Amedy Coulibaly, faisant 1 mort et 1 blessé grave. 9 janvier 2015 – Paris Prise d’otages du magasin Hyper Cacher de la porte de Vincennes par Amedy Coulibaly. 4 morts  et 5 blessés. 9 janvier 2015 – Dammartin-en-Goële Prise d’otage dans une imprimerie à Dammartin-en-Goël. Les frères Chérif et Saïd Kouachi, auteurs de l’attentat terroriste à Charlie Hebdo sont abattus par les forces de l’ordre lors de cet assaut. 3 février 2015 – Nice Attaque terroriste contre 3 militaires à Nice en mission dans le cadre du plan Vigipirate à l’arme blanche devant un centre communautaire juif par Moussa Coulibaly. Quelques instants après l’agression, il est intercepté par les forces de l’ordre. 26 juin 2015 – Saint-Quentin-Fallavier A l’aide d’une voiture bélier, un homme fait exploser des bonbonnes de gaz dans une usine industrielle classée Seveso (cf.cas AZF…). Un corps décapité avec des inscriptions en arabe et la profession de foi musulmane est retrouvé à proximité du site. Yassin Salhi, le suspect, un algéro-marocain en lien avec la mouvance salafiste, s’est pendu en cellule. 21 août 2015 – Train Thalys Attentat terroriste du train Thalys par Ayoub El Khazzani. Armé d’un fusil d’assaut AKM, il tente de tirer sur les passagers du train. Il sera désarmé par 3 Marines américains se trouvant dans le Thalys 9364 reliant Amsterdam à Paris. Il blesse 3 passagers avant d’être maîtrisé. 13 novembre 2015 – Saint-Denis et Paris Attentats terroristes du 13 novembre perpétré par trois commandos distincts de 9 hommes par une série de fusillades dans 4 restaurants-Bistro du Xe et XIe arrondissements (40 morts) ainsi qu’une prise d’otage dans la salle de concert du Bataclan dans le XIe arrondissements à Paris (90 morts), à Saint-Denis au Stade de France par 3 actions kamikazes (1 mort). Ces six attentats terroristes sont revendiquées par l’État islamique. Bilan total : 130 morts (dont 7 terroristes) et 413 blessés (dont 99 grièvement). 18 novembre 2015 – Saint-Denis A la suite des attentats terroristes du 13 novembre 2015 en France, une opération antiterroriste d’envergure est menée. Au cours de cet assaut, les forces de la BRI et du RAID sont mobilisées pour déloger des terroristes retranchés dans un appartement. 5 000 munitions sont tirées du côté des forces de l’ordre. Cet assaut aura blessé cinq policiers et tué un chien appartenant au RAID. Du côté des terroristes, il y a 3 morts dont Abdelhamid Abaaoud et 8 personnes sont placées en garde à vue. 23 décembre 2015 – Montpellier Un couple est arrêté. Les services de renseignement français confirment qu’une femme radicalisée aurait préparé un attentat suicide. Un faux ventre de femme enceinte confectionné en aluminium a été trouvé chez elle, certainement pour placer des explosifs à l’intérieur. Son activité internent a démontré qu’elle avait récemment fait des recherches sur les femmes kamikazes. 2016 1er janvier 2016 – Valence Attaque terroriste à la voiture-bélier contre des militaires en faction devant la mosquée. Un soldat est blessé et un fidèle du lieu de culte est blessé par une balle perdue tirée par un des militaires. Le conducteur, un homme de 32 ans, est grièvement blessé par les tirs de riposte. Il explique son geste par la volonté de tuer des militaires. Des images de propagande djihadiste sont retrouvées sur son ordinateur. 11 janvier 2016 – Marseille Attaque terroriste à la machette contre un enseignant juif portant une kippa par un adolescent de 15 ans se revendiquant soutien de l’État islamique. L’enseignant parvient à se défendre en parant les coups avec un exemplaire de la Torah. En mars 2017, l’agresseur est condamné à sept ans de prison et cinq ans de suivi socio-judiciaire dans ce qui est le premier procès terroriste criminel devant le tribunal pour enfants de Paris. 13 juin 2016 – Magnanville Double meurtre du 13 juin 2016 perpétré par Larossi Abballa. Il attaque un commandant de police et sa compagne également fonctionnaire de police à l’arme blanche, à leur domicile. Le RAID intervient et abat le terroriste présumé, tandis que le fils du couple est retrouvé vivant dans la maison. Daech revendique l’action. 14 juillet 2016 – Nice Attaque terroriste du 14 juillet 2016 perpétré par Mohamed Lahouaiej Bouhlel au moyen d’un poids lourd lancé sur la foule de personnes venues admirer le feu d’artifice. Le conducteur est abattu par les policiers. L’État islamique revendique l’attaque le 16 juillet. Le bilan est de 86 morts dont une dizaine d’enfants et 434 blessés. 26 juillet 2016 – Saint-Étienne-du-Rouvray Attaque terroriste de l’église de Saint-Étienne-du-Rouvray perpétré par deux individus armés de couteaux prenant en otage un prêtre, deux religieuses et deux paroissiens dans une église. Les preneurs d’otage égorgent le prêtre et tentent de tuer un paroissien qui est grièvement blessé. Les deux terroristes sont abattus par la BRI. 2017 3 février 2017 – Paris Attaque terroriste contre des militaires au Carrousel du Louvre. Perpétrée par un Égyptien âgé de 29 ans contre une patrouille de l’opération Sentinelle à proximité du musée du Louvre à Paris. Un des militaires est blessé, alors qu’un autre ouvre le feu sur l’assaillant et le tue. 18 mars 2017 – Aéroport de Paris-Orly Attaque terroriste à l’aéroport de Paris-Orly perpétré par un homme de 39 ans d’origine tunisienne connu des services de renseignement. L’assaillant a été abattu. Plus tôt dans la journée, il avait ouvert le feu contre des policiers lors d’un contrôle de police à Stains. 20 avril 2017 – Paris Attentat sur les Champs-Élysées. A 21h00, un individu fiché S a été déposé en voiture par un complice sur les Champs-Élysées et a ouvert le feu à bout portant sur un car de la la DOPC (Direction de l’ordre public et de la circulation) en stationnement. Il a abattu un policier d’une balle dans le dos et en a blessé 2 autres ainsi qu’une passante avant d’être abattu à son tour alors qu’il tentait de prendre la fuite toute en continuant d’ouvrir le feu. 9 août 2017 – Levallois-Perret Six militaires de l’opération Sentinelle ont été renversés par un terroriste au volant d’une voiture de location, à Levallois-Perret. Le suspect, né en 1980, a tenté de prendre la fuite. Lors de la course-poursuite avec les forces de l’ordre, celui-ci a été blessé par balle. Un policier de la BRI a également été blessé par une balle perdue lors des échanges de tirs. 300 policiers ont été mobilisés pour cette traque. 15 septembre 2017 – Chalon-sur-Saône Un terroriste attaque et blesse grièvement deux femmes à coups de marteau dans un jardin public en criant « allah akbar ». L’individu a pris la fuite et n’a, à ce jour, pas été retrouvé par les forces de police. 1er octobre 2017 – Marseille (Gare Saint-Charles) Un terroriste égorge deux femmes avec un couteau aux alentours de 13:45 sur le parvis de la Gare Marseille Saint-Charles. Il prend la fuite et est abattu plus tard par une patrouille de l’opération Sentinelle. Bilan : 3 morts dont le terroriste. L’attaque est revendiquée par l’État islamique. Le terroriste avait été interpellé à sept reprises depuis 2005 sous sept identités différentes.   2018 11 janvier 2018 – Vendin-le-Vieil Trois surveillants du centre pénitentiaire de Vendin-le-Vieil sont attaqués à l’arme blanche par Christian Ganczarski. Ce dernier est soupçonné d’avoir appris à piloter aux terroristes du 11 septembre 2001 et a été condamné à 18 ans de prison pour complicité dans l’attentat de Djerba en 2002 (revendiqué par Al-Qaïda). 23 mars 2018 – Carcassonnes & Trèbes Dans la matinée du 23 mars 2018, Radouane Lakdim, un Marocain âgé de 25 ans naturalisé français en 2004 et fiché S, vole une voiture à Carcassonne. Il tue le passager, un retraité de 60 ans et blesse très grièvement le conducteur qu’il jette hors du véhicule. Il est alors 10h10. A bord du véhicule volé, il patiente à proximité de la caserne de Laperrine du 3e RPIMa dans le but de s’attaquer à des militaires. Lassé d’attendre, il se rabat sur un groupe de quatre CRS qui terminent leur footing et rentrent à la caserne. Il tire alors à 6 reprises et blesse grièvement l’un des CRS puis prend la fuite. À 10h40, à 8 km de la caserne visée précédemment, il prend en otage une cinquantaine de clients et les employés du Super U de Trèbes en criant « Allah akbar » et tue deux personnes (un client âgé de 65 ans et le boucher du Super U âgé de 50 ans). Une vingtaine de personnes parviennent à s’échapper et d’autres à se cacher dans la chambre froide du supermarché. Le lieutenant-colonel Arnaud BELTRAME, arrivé sur les lieux avec ses hommes du groupement de gendarmerie de l’Aude vers 11h00, engage une négociation avec l’assaillant. Il entre à 11h28 dans la salle des coffres où le terroriste s’est replié et prend la place d’un otage du supermarché, une caissière de 40 ans. Le GIGN, le RAID et la BRI arrivent sur les lieux peu avant midi. Le lieutenant-colonel Arnaud BELTRAME tente de négocier avec Lakdim depuis près de 3h quand il essaye de le désarmer. En réprésailles, Lakdim tire 2 fois sur BELTRAME puis lui assène un coup de couteau à la gorge. L’assaut du GIGN est alors lancé à 14h25 et Radouane Lakdim est abattu. Cinq personnes sont grièvement blessées, dont le lieutenant-colonel Arnaud BELTRAME qui succombera à ses blessures dans la nuit du 23 au 24 mars. 12 mai 2018 – Paris 75002 Khamzat Azimov, un tchétchène de 21 ans née en Russie, naturalisé français en 2010 et fiché S, a attaqué plusieurs personnes au couteau dans les rues du 2e arrondissement de Paris. Il a lancé son attaque meurtrière peu avant 21 heures. Il aura eu le temps de tuer un jeune homme de 29 ans et de faire quatre blessés avant d’être abattu par la police. Son attaque a été revendiquée par Daesh.

En mémoire aux victimes des attentats

en France de 2015 à 2018